Quel budget pour faire le tour d’Australie en van ?

11

L’Australie, un pays lointain qui fait rêver bon nombre d’européens en quête d’exotisme. Une île-continent gigantesque, deuxième pays le moins densément peuplé du monde, où la nature est omniprésente. L’Australie, c’est aussi l’un des pays avec un niveau de vie parmi les plus élevés du monde.

Entre les immenses distances à parcourir et les coûts parfois énormes que représentent les dépenses liées à un tel voyage, une chose est sûre : préparez-vous à faire souffrir votre porte-monnaie ! Heureusement, il est possible de travailler sur place, même si contrairement aux idées reçues, ce n’est pas forcément si simple à trouver !

La question du budget nécessaire pour faire le tour d’Australie revient souvent, c’est pourquoi nous avons décidé de publier le nôtre. Celui-ci ne prétend pas refléter combien coûte un tour d’Australie dans l’absolu, mais tout simplement combien cela nous a coûté, à nous, avec nos habitudes de voyage et notre trajet, qui ne seront pas les mêmes pour chacun.

Notre voyage

Avant d’entrer dans le vif du sujet, voici pour rappel l’itinéraire que nous avons réalisé autour de l’Australie. Nous sommes arrivés le 15 décembre 2011 à Sydney, avons acheté un van, sommes partis de Sydney le 8 janvier 2012 pour faire le tour en van en 7 mois exactement. Nous nous sommes arrêtés à Melbourne le 8 août 2012 pour chercher un travail et retrouver une vie « sédentaire ». Nous vivons depuis à Melbourne mais le budget présenté ici est un budget de voyageur « backpacker », qui va donc du 15 décembre 2011 au 8 août 2012, soit 237 jours de voyage.

Notre itinéraire en van autour d'Australie

Notre itinéraire en van autour d’Australie

Cette boucle que nous avons réalisée autour de l’Australie nous a fait parcourir 34 170 km en van, représentant une moyenne de 160 km par jour.

Dépenses globales

Voici les dépenses et recettes globales de notre voyage. A la base, nous avions prévu de travailler plus sur le chemin pour ne pas réduire à néant ou presque nos économies.

Mais nous nous sommes rendus compte qu’il n’était pas si évident que ça de trouver des petits boulots sur la route, à moins bien sûr de s’en donner le temps et les moyens. Nous avons donc fait un pari sur l’avenir en se disant qu’en reprenant mon travail d’ingénieur je serai mieux payé à la fin en arrivant à Melbourne, qui nous permettrait de renflouer les caisses plus rapidement qu’en faisant un petit boulot.

Nous nous sommes également dit que l’on avait besoin d’un minimum de temps à la fin du voyage pour s’établir et trouver un sponsorship visa nous permettant de rester plus longtemps dans le pays. Le pari a été réussi puisque j’ai trouvé un travail en deux semaines et mon entreprise a fini, non sans mal, par me sponsoriser. La suite en 2013 sera bien moins glorieuse… Mais c’est un autre sujet ! 🙂

Nb de jours passés Somme totale dépensée en AU$ Somme totale dépensée en euros Somme moyenne dépensée par jour par pers. en AU$ Somme moyenne dépensée par jour par pers. en euros
Tableau récapitulatif, coût total de notre tour d’Australie en van
Dépenses totales (incluant achat du van) 237 $25 894,07 20 715,26€ $54,63 43,70€
Revenus totaux (vente van + 8j travail) 237 $6 370,00 5 096,00€ $13,44 10,75€
Total 237 $19 524,07 15 619,26€ $41,19 32,95€

Pour faire la conversion euro/dollar australien, j’ai pris un taux de 1,25. Lors de notre voyage, malheureusement pour nous, l’euro est tombé au plus bas (jusqu’à 1,15 environ), donnant à nos euros durement gagnés pendant des années de travail beaucoup moins de valeur ici. Maintenant que nous avons commencé à gagner des dollars, c’est le contraire : au moment où ces lignes sont écrites, le dollar australien plonge, passant de 1,30 à 1.41 en à peine plus d’une semaine. Ce qui est bien pour les voyageurs européens venant ici, moins pour nous désormais…

La valeur en euros de ce tableau est donc approximative et doit être prise avec précaution. Dans tous les cas, absolument tout compris, nous avons dépensé en Australie sur la période 15 décembre 2011/8 août 2012 25 894,07 $, soit environ 20 500€. Cette somme inclut l’achat du van qui nous a coûté 4800 $.

Nous avons ensuite récupéré de l’argent via la vente du van (vendu 5000 $), en travaillant quelques jours, et également en prenant des voyageurs en « lift » (en covoiturage quoi) avec qui nous avons partagé les frais d’essence. Ces rentrées d’argent se chiffrent à 6 370 $. Au total, le voyage en Australie nous a donc coûté 19 524.07 $ soit environ 15 500 € pour deux personnes, ce qui représente une somme journalière par personne de 41,19 $ (environ 32 €).

Il s’agit d’un très gros budget mais au final pas si conséquent que ça comparé à des personnes qui font le tour du monde dans des pays au niveau de vie pourtant bien moins élevé. Il est souvent dit qu’un tour du monde d’un an coûte 15 000 € par personne. Notre voyage d’un an (Asie + Australie) nous aura coûté en définitive environ 22 000 € pour deux, absolument tout compris, incluant les billets d’avion, visas, frais de mutuelle santé, etc. Voir notre budget d’Asie du Sud-Est.

Budget en Australie par poste de dépense

Voyons maintenant de plus près comment se sont réparties nos dépenses.

Coûts journalier par personne Road Trip Australie

Coûts journalier par personne Road Trip Australie

Le coût du transport en Australie

Sans grande surprise, le poste numéro 1 de dépense est le transport. Si on additionne toutes les dépenses liées au transport (essence, réparations et entretien du van, l’immatriculation du van, les transports publics tels que le ferry pour aller en Tasmanie par exemple, les tickets de métro à Sydney, etc.), tout cela représente plus de 55 % du budget total, dont 30 % rien que pour l’essence ! Notre van ne consommait pas énormément pour un van de cette catégorie (environ 11 l/100 km), mais parcourir 34 170 km nécessite malheureusement pas mal de carburant ; nous avons prévu de payer notre compensation carbone pour ce voyage, que ce soit pour les déplacements en avion ou pour le trajet en van.

Les coûts liés au van

Certaines mauvaises langues diront : « dis donc vous vous em****ez pas à revendre votre van plus cher que ce que vous l’avez acheté ! », 200 $ d’écart, certes. D’une part nous l’avons acheté à quelqu’un d’assez pressé à bon prix par rapport à la qualité du van, et il faut savoir qu’il n’était pas équipé pour partir sur la route. Nous avons dû fabriquer notre lit nous-même et acheter une bonne partie des équipements nécessaires pour faire le tour du pays (vaisselle, outils divers, convertisseurs de courant, matériel de camping, etc).

Nous avons aussi fait pas mal de réparations sur le van et pensons l’avoir vendu dans un meilleur état que lorsque nous l’avons acheté, bien qu’ayant 34 170 km de plus au compteur ! Il ne faut d’ailleurs pas être effrayé par ça, les vans de backpackers en Australie ont généralement plus de 300 000 km au compteur, le nôtre en avait 240 000 au début du voyage…

Quelques dépenses relatives au van en vrac :

  • Changer le radiateur : 742,50 $
  • Changer le starter : 240 $
  • Changer les pneus : 400 $
  • Vidanges chez le garagiste : 100 $ en moyenne (on en a fait nous-même mais c’est très sale à faire seul sans équipement)
  • Immatriculation (« registration ») de la voiture pour un an dans le Victoria : 459,30 $
  • Assurance du van : 58,72 $ par mois
  • Assurance dépannage : 197 $ par an
  • Convertisseur de courant sinwave (indispensable pour avoir de l’électricité en roulant) : 149 $
  • Etc.

Au total, nous chiffrons donc le tout à 9212,89 $ concernant le van (achat, assurance, réparations, équipement etc). Après la revente, le van nous a au final coûté 4 212,89 $.

Le prix de l’essence en Australie

Contrairement à la France, en Australie le diesel n’est pas moins taxé que le sans plomb, ce qui fait que le diesel est généralement plus cher d’environ 10 centimes à la pompe. L’écrasante majorité des vans roulent au sans-plomb (appelé « Unleaded » ici), et beaucoup de voitures également.

L’essence est moins chère à l’est du pays et particulièrement autour de Sydney. Le moins cher que nous ayons payé était 1,19 $ le litre d’essence au nord de Sydney (moins d’un euro). Le plus cher était à Kings Canyon dans le Northern Territory, au centre du pays et très loin de toute ville : 2,26 $ le litre. En moyenne, nous avons payé entre 1,30 et 1,40 dollars le litre, les prix étant cependant très fluctuants d’une semaine voire d’une journée à l’autre (nous avons déjà vu à Perth une hausse de 16 centimes en une journée !) Vous paierez l’essence plus chère loin des villes et surtout dans l’ouest, le centre et le nord.

Une astuce pour dépenser moins, outre bien sûr le covoiturage et adapter sa conduite pour consommer moins : les grandes surfaces (Coles ou Woolworths) offrent de 4 à 8 centimes de réduction à ses clients sur leur plein d’essence quand ils réalisent plus de 30 $ d’achat en magasin.

Pour parcourir ces 34170km, nous avons au total dépensé 6244,19 $ en essence.

Le prix des transports en Australie

Notre plus gros choc a certainement été le prix du transport en arrivant à Sydney. Nous arrivions d’Asie où tout était si peu cher, et notre première dépense au pays des kangourous a été de 105,20 $ pour deux pass semaine dans les transports publics afin d’aller de l’aéroport au centre et circuler dans la ville ensuite. Wahou, bienvenue !

Dans cette catégorie des transports nous avons aussi payé le traversée pour la Tasmanie (760 $ aller/retour pour deux plus un véhicule), quelques bacs ou bateaux pour aller sur des îles ou presqu’îles (Bruny en Tasmanie, Daintree National Park, Magnetic Island et Stradbroke Island dans le Queensland par exemple). Au total, nous avons dépensé 1000 $ tout rond dans les transports publics, et oui, tout pile !

Le prix de la nourriture en Australie

La nourriture est le second poste de dépense avec 23,5% du total, c’est-à-dire 4 916,98 $ soit environ 10 $ par jour par personne. Nous n’avons pas fait beaucoup d’extras au restaurant et en alcool, nous avons principalement acheté de temps en temps des « goons » (cubis de vin) pour agrémenter notre voyage ; si vous ne buvez pas d’alcool du tout et ne prévoyez pas d’aller la moindre fois au restaurant, vous pouvez enlever plus de 500 $ de ce total.

En Australie, le prix de la nourriture est sensiblement équivalent aux prix pratiqués en France, la viande est peut-être légèrement moins chère (et souvent de meilleure qualité), les fruits et légumes sont aussi souvent moins chers, surtout achetés au marché ! En revanche, tout ce qui n’est pas de première nécessité et qui a un petit peu la classe (comme le fromage, les produits artisanaux, le pain, etc) là, les prix s’envolent pour atteindre des sommets vertigineux. Des exemples ? 20 $ pour un Camembert qui n’a pas le goût de Camembert, les fromages français affichent très souvent entre 70 et 100 $ le kilo

Nous avons acheté beaucoup de fruits et de légumes et essayé de manger simplement et pas trop cher mais de manière équilibrée (des plats de pâtes aux petits légumes, des « woks », de la soupe…) Certains dépensent beaucoup moins en ne mangeant que des nouilles asiatiques premier prix dégueulasses chaque jour pendant des mois, mais nous ne pouvions pas en arriver là, la bouffe c’est trop important !

nous avons dépensé au total 4916,98 $ en nourriture.

Le prix de l’hébergement en Australie

L’hébergement en Australie est extrêmement cher, notamment autour de Noël ! A cette période, les auberges de jeunesse abusent très sérieusement sur leurs prix, et obligent même à réserver 10 jours d’un coup ! Un conseil : même pauvre, n’hésitez pas à regarder sur Internet les promos sur les hôtels, nous avons trouvé à Sydney une promo sur une chambre grand luxe dans un hôtel 4 étoiles en plein centre avec une réduction de -70 %, rendant la chambre bien moins chère qu’un dortoir pourri dans une auberge ! Nous avons payé $81 la chambre au Seasons Harbour quand l’auberge de jeunesse nous demandait 50 $ par personne (100 $ pour deux) pour un dortoir…

En période normale, comptez entre 25 et 30 $ par personne dans le dortoir d’une auberge en ville, minimum 70 $ la chambre double, et à partir de 100 $ la chambre double dans un hôtel classique…

Sinon, nous sommes allés de temps en temps au camping (toutes les deux-trois semaines environ), histoire de prendre une douche, recharger les batteries, avoir accès au « confort » moderne en faisant une lessive, ou autres. Le camping n’est pas très cher en Australie comparé à l’Europe, comptez généralement autour de 25 $ l’emplacement avec une voiture (ou un van) avec éventuellement une tente.

Il y a beaucoup de camps gratuits en Australie qui permettent de dormir gratuitement et dont les équipements varient d’un endroit à l’autre. Généralement il n’y a rien, mais on a déjà eu (rarement) des camps gratuits avec douche !

Au final, l’hébergement nous a coûté 1 176,60 $, soit environ 2,50 $ en moyenne par jour et par personne.

Le prix des parcs nationaux, visites et excursions en Australie

La plupart des parcs nationaux dans le pays sont gratuits, mais un certain nombre d’entre eux demandent de payer un petit droit d’entrée, souvent autour de 10 $ le véhicule. Il y a des exceptions, comme le parc d’Uluru ou celui de Kakadu qui coûtent 25 $ par personne pour trois jours ; ce sont les plus chers du pays.

Dans les parcs nationaux il n’est souvent pas possible de dormir « à l’arrache » n’importe où avec son van, il faut dormir dans un « bush camping », un camp sommaire aménagé pour les campeurs et coûtant généralement quelques dollars. Ces parcs fonctionnent généralement à la confiance, il y a une boîte à l’entrée où mettre de l’argent et le numéro d’immatriculation correspondant. Il souvent assez facile de ne pas payer, mais en Australie les gens ne cherchent pas à contourner le système et à tricher, et paient. Dans des endroits magnifiques et préservés, cet argent sert à la conservation du parc et à sa protection, débourser quelques dollars pour cela me semble normal, même quand on n’a pas beaucoup d’argent.

Sinon, tout ce qui à attrait à l’art, au divertissement et aux sorties en Australie coûte généralement une fortune. La place de cinéma est généralement autour de 20 $. Il n’est pas rare de devoir dépenser 30 $ par personne pour un musée ; heureusement, bon nombre d’entre eux sont gratuits et néanmoins intéressants ! Nous avons donc limité au maximum les excursions et autres sorties, les deux seuls vrais plaisirs que nous nous sommes offerts étant une plongée à Ningaloo Reef dans les récifs coralliens du nord-ouest de l’Australie (soit 165 $ par personne) et une croisière de trois jours dans les Whitsunday Islands au bord de la grande barrière de corail (440 $ par personne).

Au total, nous avons dépensé 1 587 $ dans cette catégorie.

Le coût des télécommunications en Australie

Là encore, il va falloir mettre la main au porte-monnaie ! Pour pouvoir mettre à jour le blog et donner des nouvelles, nous avons acheté une clé 3G Telstra qui nous a coûté 99 $ pour 5Go de données seulement ; à ce prix, les vidéos sur Youtube sont proscrites ! Nous avons pris une puce chez Telstra (le seul opérateur qui est susceptible de capter dans les zones reculées) que nous rechargions à 30 $ par mois quand on en avait besoin.

Au total, nous avons dépensé 373 $ d’Internet et de téléphone, tout de même.

Divers

Cette catégorie est certainement celle qui variera le plus d’un voyageur à l’autre. Nous incluons là dedans les produits annexes comme les produits de pharmacie, quelques fringues, des palmes pour faire du snorkeling, la laverie, les bonbonnes de gaz pour le réchaud, un chargeur d’ordi qui a lâché,….

Total : 1353,41 $ de frais divers.

Le coût de la vie en Australie par état

Voici une représentation de nos dépenses état par état, bien qu’il faille expliquer ces chiffres qui pourraient laisser croire par exemple que le Victoria est un état cher et pas le Western Australia, ce qui est en réalité plutôt l’inverse.

Dépenses moyennes par Etat en Australie

Dépenses moyennes par Etat en Australie

Les deux catégories les plus intéressantes à comparer sur ce graphique sont les deux du bas, à savoir la nourriture et l’essence. Car, quoi qu’il arrive, il faut manger, et quoi qu’il arrive, il faut se déplacer. Sur le graphique, on pourrait penser que la nourriture coûte pareil partout, or ce n’est pas tout à fait exact : plus on va vers l’ouest, le centre et le nord, et plus c’est cher en général. Ce qui donne l’impression que le prix est semblable partout est qu’en ville à l’est nous sommes allés quelques fois (rarement) au restaurant, alors qu’à l’ouest pas du tout. A Sydney nous n’avions pas vraiment le choix que de manger à emporter, n’ayant souvent pas vraiment de moyen de faire à manger.

Les trois états où l’essence a le plus pesé sur le budget sont le South Australia, le Western Australia et surtout le Northern Territory. L’explication est double : d’une part, ces états sont peu peuplés et immenses, les distances sont plus longues entre deux points d’intérêt, donc on roule plus en moyenne par jour. La seconde est que comme nous l’avons déjà vu, le prix de l’essence au litre y est plus cher. Nous avons par exemple dépensé en moyenne 60 $ d’essence par jour dans le Northern Territory !

Les autres dépenses, typiquement les réparations du van, sont beaucoup plus aléatoires… Vous pouvez avoir les pires problèmes du monde et dépenser une fortune en réparation dans un état, et traverser un autre sans être passé par la case garagiste… Le New South Wales et le Victoria ont été les endroits où nous avons dépensé le plus, le premier car c’est là où nous avons acheté et équipé notre van et fait les premières réparations, et le second car nous avons fait la registration dans l’état et pris l’assurance dépannage.

Il en va de même par exemple pour les excursions, qui prennent beaucoup de place dans le Queensland (croisière Whitsundays) alors que nous n’en avons fait aucune dans le Victoria par exemple.

Conclusion

J’espère que ce budget vous permettra de vous faire une idée des dépenses qui vous attendent si vous souhaitez faire un tour d’Australie. Ces chiffres peuvent paraître énormes, mais il s’agit de 8 mois de vie ; passer 8 mois à vivre à Paris ou n’importe quelle grande ville coûte généralement plus que cela (même si bien sûr, pendant ce temps si on est chanceux on travaille pour ce payer ce train de vie).
De plus, il existe plein de possibilités pour réduire ce budget, en premier lieu bien sûr de travailler plus sur le chemin (ce que nous avons fait par la suite en arrivant à Melbourne), de voyager à plusieurs en prenant des gens en lift par exemple, ou autres. L’argent ne doit pas être un frein au voyage, et quand on part loin on rencontre des gens venus avec moins de 1000 € en poche et qui se débrouillent parce qu’ils n’ont pas le choix.

Pour finir, quelques liens utiles sur le sujet :

Partager

À propos de l’auteur

Webmaster du site Tour du Blog, je partage avec vous ma passion des voyages et de la photographie.
Si cet article vous a plu, retrouvez tous mes posts par ici : A propos de Pierre

11 commentaires

    • bonjour,
      très précis, bien fait, super beau voyage, pas de blog ? pour pouvoir admirer vos photos,
      merci en tout cas
      bonne journée
      Laure

      • Merci Laure pour ton message. Mais a vrai dire, ceci est un blog… donc je ne comprends pas vraiment ta question. Il y a une galerie photos accessible en haut a droite du site, mais nous sommes actuellement en train de refaire cette galerie car elle est « cassée ».

  1. Totalement d’accord avec votre camembert « Budget en Australie par poste de dépense »… Nous sommes en 4×4 et c’est la même chose. Ce qui est marrant c’est que nous aussi nous avons dû faire réparer le radiateur et le starter moteur de notre voiture mais je pense qu’on nous a un peu arnaqué (1100 $ pour le radiateur), par contre on a payé le double pour la « registration » dans le QLD…
    Il faut penser à tout ça avant de partir sinon on se retrouve vite à court de dollars en cas de pépin 🙁

  2. Merci Arnaud et Charl’n, merci pour vos commentaires.

    Charl’n je peux pas dire si vous vous êtes faits arnaquer pour le radiateur, je sais juste que les pièces de 4×4 coutent souvent beaucoup plus cher. Pour nous 750$ c’est ce qu’on a fini par trouver au moins cher chez les garagistes les plus honnêtes ; donc 1100$ pour un radiateur de 4×4 si c’est un radiateur en cuivre de bonne qualité c’est peut-être cher payé mais ça a pas l’air d’être non plus l’arnaque du siècle. Merci pour ton indication sur la rego dans le QLD c’est utile de le savoir et de comparer, sachant que ça varie énormément d’un état à l’autre, et même d’une ville à l’autre. Nous dans le Victoria on nous a dit d’immatriculer à Bendigo ou Ballarat car c’était là où c’était le moins cher, ça allait du simple au double dans l’état. En tout cas on a été surpris de payer si peu parce que habituellement les prix payés par les autres backpackers dans les autres états c’était plutôt aux alentours de 900$.

    Salut !

  3. Laurent et Béatrice le

    Hello,
    bravo pour ce blog, il est vraiment bien détaillé. Nous nous posons la questions de faire la même chose que vous, mais peut-être en camping car… Avez-vous rencontré des personnes qui l’on fait ?
    En terme de sécurité, avez-vous quelque chose à dire ?
    C’est vraiment super d’avoir fait ces 7 mois break… A 52 et 53 ans, nos trois enfants sont élevés, nous avons envie de nous faire plaisir avant d’attaquer les 15 dernières années de notre carrière. En fait, il y a une petite idée linguistique. Avez-vous pu parler suffisamment anglais en rencontrant des Australiens ?
    A bientôt le plaisir de vous lire. Laurent

    • Bonjour Laurent, merci pour votre message !
      C’est super comme projet, bravo !
      Il y a en effet beaucoup de touristes qui font le tour d’Australie en camping-car, souvent de location, c’est simplement plus coûteux qu’un van. Les retraités australiens font aussi le tour avec camping-car, caravane ou bus aménagé…
      Pour ce qui est de la langue, nous avons bien sûr beaucoup parlé anglais, après tout dépend si vous allez à la rencontre des autres ou si vous aimez être à deux. Ce qui est sûr c’est que si vous avez envie de pratiquer votre anglais alors vous le ferez 🙂 D’où dépend aussi de la durée de votre voyage, combien de temps prévoyez-vous ?

  4. Merci beaucoup pour cet article blog super bien redigé et structuré ! Mon copain et moi sommes en train de faire notre budget (nous sommes en ce moment en wwoofing dans le Queensland) et ca nous a bien aidé. Nous comptons faire exactement le meme trajet, a deux trois exeptions pres !

    Est-ce que le sud de Perth vaut vraiment le coup ? Si il y avait un endroit dans tout votre trajet avec moins d’interet, qu’est-ce que ce serait selon toi ?

    Merci encore 🙂

    • Salut Lisa, merci pour ton petit mot. Je te conseille le sud de Perth oui, en plus tu peux facilement faire une boucle (plus ou moins grande). Ce qu’il y a de bien avec ce coin c’est que c’est hyper varié, des vignobles au désert en passant par les forets d’eucalyptus et les plages de sable blanc. On vous conseille en tout cas. On a adoré le Western Australia de manière générale 🙂
      Sinon, dans les coins a éviter, la Gold Coast, mais vous connaissez peut-être déjà ! Certaines routes sont plus ennuyeuses que d’autres, en particulier celle reliant tenant creek a Townsville ! Bonne route

  5. excellent article .
    j’aime beaucoup tous ces informations pour le budget tour australie van .
    merci pour le partage .

  6. Bonjour Pierre,

    Merci pour ce blog et cet article très précis et clair.
    J’atterris le 08 décembre à Melbourne et repars de Melbourne le 04 janvier. Ce qui me fait environ 27 jours sur place. J’aimerai avoir quelques conseils si vous avez un peu de temps à m’accorder.

    Je souhaite donc remonter à Cairns le lendemain de mon arrivée (en avion) pour ensuite redescendre vers Melbourne.
    Petite précision : Je n’ai pas pris un billet Paris > Cairns car je devais passer quelques chez une amie qui a malheureusement changé ses plans (ça commence bien…hahaha). Anyway

    J’hésite encore à me prendre un van, une voiture ou un 4×4 ou à me déplacer en avion de grande ville en grande ville. Ayant un peu l’âme d’aventurier et souhaitant rencontrer du monde, je pense que l’option van est la meilleure, qu’en penses tu ?

    Ca ne me pose pas de problème de rouler 100 à 200 km par jour même si l’idée est de passer qlqs jours dans les endroits où les rencontres me porteront et me donneront envie de rester.

    Merci pour vos conseils et à très bientôt !!!

Laissez un commentaire