Darwin, aux portes de l’Asie

0

La Capitale du Territoire du Nord est la plus petite de toutes les capitales d’états australiens. Avec 75 000 habitants, on s’attend à une ville un peu morte, et bien pas du tout ! Si la ville est moderne et ressemble bien sûr à d’autres villes australiennes, il y a ici des détails qui rappellent l’Asie du Sud-Est. Avec son climat tropical, son marché et ses rues animées, on peut dire que la personnalité de Darwin est à mi-chemin entre l’Australie et l’Asie. La ville, qui borde la mer de Timor, est interdite à la baignade à cause des crocodiles de mer mais aussi des méduses-boîtes, mortelles ! Mais cela vaut tout de même le détour !

A Darwin, le Mindil Beach Sunset Market, qui a lieu les jeudi et dimanche de mai à octobre, est connu en dehors de l’état et très fréquenté, mais pourtant pas très grand. Avec son allée de stands de nourriture, en particulier asiatique, le marché nous rappelle un peu ceux d’Asie, fréquentés il y a quelques mois de cela… Le marché, situé en arrière de la plage, comprend également une allée consacrée à l’artisanat. Si Mindil est la plage la plus fréquentée de Darwin, elle n’est pas la seule et pas forcément la plus agréable. La côte est notamment plus tranquille et belle du côté de East Point, dont la pointe est une réserve naturelle.

Piscine à vague, Darwin

Piscine à vague, Darwin

Plage de Darwin

Plage de Darwin

Le centre-ville apparaît beaucoup plus moderne qu’on l’aurait pensé, vu que la réputation de Darwin est celle d’une ville campagnarde. Le quartier du Parlement est même très chic, à commencer par ce dernier, un bloc massif en pierres blanches avec ses grandes colonnes. Celui du port est en pleine reconversion, il accueille désormais une piscine à vague, une plage séparée de la mer par un mur de rochers, rendant la baignade possible, et des appartements neufs avec vue. Un quartier très moderne en somme ! Plus loin du centre-ville, se trouve le quartier de la marina, également flambant neuf, avec d’immenses baraques qui ont toutes, bien sûr, leur propre bateau amarré en bas du jardin ! Une jolie plage fait dos à la marina, qui accueille aussi des boutiques et des restaurants.

Parasols, Darwin

Parasols, Darwin

Plus authentique, la rue principale de la ville, Mitchell Street, est aussi la plus animée. On y trouve un nombre incalculable de bars, restaurants, avec terrasses sur la rue ou sur les toits, auberges de jeunesse et agences de voyage. Cette configuration, très ouverte sur l’extérieur, nous fait beaucoup penser aux villes d’Asie du Sud-Est, comme Khao San Road à Bangkok, ou encore à les quartiers touristiques de Ho Chi Minh et de Hanoi au Vietnam. Si vous voulez voir du monde et sortir, c’est là que ça se passe ! N’importe quel jour de la semaine, les terrasses commencent à se remplir vers 17h.

Sculpture, Darwin

Sculpture, Darwin

Non loin, une balade qui part du Bicentennial Park vous mène en contrebas des falaises jusqu’à une petite crique, Lameroo Beach. Vous pouvez aussi marcher jusqu’au port, en passant par le cinéma en plein air de Darwin, le Deckchair Cinema. Côté culturel, il n’y a pas grand chose à voir outre le Museum and Art Gallery of Northern Territory. Plus petit que ses équivalents du Western ou du South Australia, ce musée n’en est pas moins intéressant. Toujours gratuit, ces musées d’état font en général part de la culture aborigène, de l’histoire de l’Australie, mais aussi de sa faune et de sa flore. Ici, le musée a aussi une partie consacrée au cyclone Tracy, qui a dévasté la ville la nuit de Noël 1974. Le musée, également art gallery, présente en particulier des peintures aborigènes mais aussi de l’art australien contemporain. Le Territoire du Nord concentre la plus importante population aborigène d’Australie, c’est aussi pourquoi à Darwin, ainsi qu’à Alice Springs, on rencontre de nombreuses galeries d’art aborigène.

Sunset over Darwin

Coucher de soleil

Aussi agréable soit-elle, on fait vite le tour de Darwin et de ces attractions. Il s’agit plutôt d’une ville lente où il faut prendre le temps de vivre, tout simplement ! Rien de tel qu’un bon barbecue sur la plage, entre amis, une fois que le soleil est couché, laissant derrière lui un ciel rose orangé, et que la température se fait plus douce ! Si vous croisez des touristes revenant du Top End, regardez leurs pieds : entre les moustiques et les mouches appelées « sand flies », on n’est pas épargné par les piqûres, même en ville. Nos pieds s’en souviennent encore 3 semaines plus tard ! Mais c’est aussi parce qu’il est tropical qu’on aime tant le Top End !

Galerie photo de Darwin

Venez découvrir plus de photos de la ville dans la galerie photo de Darwin.

68%
68%
Plaisant

Une ville agréable mais dont on fait vite le tour : peu d'attractions culturelles et d'événements. C'est surtout une terre très inhospitalière entre la chaleur humide, les sand flies, les moustiques ou encore les crocodiles !

  • Beauté des paysages
    7
  • Nature et environnement
    8
  • Culture
    6
  • Hospitalité
    6
  • Climat
    7
  • Notes (0 Votes)
    0
Partager

À propos de l’auteur

Fondatrice du site Tour du Blog et rédactrice principale, je partage avec vous ma passion des voyages à travers nos carnets de route et autres astuces.
Si cet article vous a plu, retrouvez tous mes posts par ici : A propos d'Adèle

Laissez un commentaire