Le Queen Victoria Market de Melbourne, une institution

1

Le Queen Victoria Market de Melbourne a ouvert ses portes en mars 1878, devenant le premier marché à ciel ouvert du Victoria. Le marché se déploie entre Queen Street et Victoria Street, au nord de la ville. On compte 500 points de vente au total, dont 160 stands de textiles, 85 stands d’accessoires et 60 artisans. Ils prennent place autour des marchands de légumes, de viandes, ou d’épicerie fine. Les produits frais représentent environ 50 % des produits proposés au marché.

Le marché de jour, 5 jours par semaine et toute l’année

Cet immense marché est ouvert tous les jours sauf les lundis et mercredis, de 6h du matin jusqu’en fin d’après-midi. Avec Pierre, nous nous y rendons tous les dimanches depuis que nous habitons aux Docklands. Nous avons l’avantage de vivre à seulement 15 minutes à pied du marché ! Le dimanche étant souvent un jour calme dédié au repos, cela nous fait prendre l’air l’espace d’une heure ou deux.

Le Queen Victoria Market de Melbourne

Etal de poissons

Le Queen Victoria Market de Melbourne

Etal de légumes

La principale raison de notre venue hebdomadaire, ce sont les fruits et les légumes. Nous choisissons de venir en fin de marché, vers 15h, afin de faire de bonnes affaires. En général, énormément de produits descendent à moins de 2 dollars le kilo, et de nombreux stands proposent des sacs à 1 ou 2 dollars. De quoi remplir le frigo pour la semaine. Nous en avons en moyenne pour 20 dollars de légumes, avec un cabas à roulettes rempli jusqu’à ras bord. C’est simple, nous n’achetons plus de légumes au supermarché, où les prix sont vraiment plus élevés.

A Victoria Market, nous achetons également de la viande, des œufs ou du poisson de temps en temps. On passe tout de même au Coles une fois par semaine pour le reste !

Si les fruits et légumes sont exposés sous de modestes abris à l’extérieur, les charcuteries et épiceries sont mieux logées. Le Meat Hall abrite les stands de viande, volaille, oeufs, poissons, 37 stands au total. A côté, le Dairy Hall est consacré à l’épicerie fine, au pain, fromage et autre délices. Ici, on trouve aussi des stands permanents de snacks, toujours pleins à craqué le midi. Le tout installé dans un bâtiment art-déco datant de 1927. Pour les cafés et restaurants, rendez-vous à Market Place !

Le Queen Victoria Market de Melbourne

Delicatessen

Le Queen Victoria Market de Melbourne

Le dairy hall

Le marché de nuit, le mercredi pendant tout l’été !

L’été, le Victoria Market se transforme tous les mercredis soirs pour accueillir un marché de nuit, très animé, appelé le Suzuki Night Market. La première fois que nous y sommes allés, c’était avec mes parents, et nous avons été surpris… Je ne m’attendais pas à si immense et si fréquenté !

Le marché de nuit n’a rien à voir avec le marché de jour, on n’y vient pas pour faire ses courses mais plutôt pour se faire plaisir. A découvrir, des stands artisanaux, et moins de « made in China » à mon avis, et deux immenses rangées de nourriture à emporter, de toute sorte de pays (stands chinois, japonais, indien, malaisien, italien, argentin et j’en passe). Nous avons opté pour un stand indien, avec un plat épicé et plutôt savoureux accompagné d’un petit nan, pour 13 dollars tout de même. On trouve seulement quelques stands de dessert, où les prix s’envolent,ce qui n’empêche pas des files d’attente longues comme le bras !

Le Queen Victoria Market de Melbourne

Food Court

Le marché commence à 17h et se termine un peu avant 22h. Sous les hangars, a été installée une scène, tandis qu’une autre prend place à l’extérieur. Ce jour-là, reggae et musique africaine au programme, mais j’imagine que chaque semaine laisse place à de nouveaux artistes. Dehors, un artiste de rue occupe l’espace et se produit devant une foule ébahie par ses exploits. Un des meilleurs artistes de rue que j’ai pu voir en Australie. Contrairement à certains, il ne fait pas que blablater, mais réalise effectivement quelque chose d’impressionnant (il jongle avec le feu, exécute des figures de dingue avec une souplesse incroyable), le tout dans un spectacle assez court. Du coup, le public reste jusqu’au bout et n’est pas déjà à l’autre bout de la ville au moment de mettre un petit billet dans le chapeau. Bref, ici tout est fait (y compris les stands d’alcool) pour créer une bonne ambiance, dans une atmosphère détendue d’un début d’été.

Et une surprise en chemin…

Sur le retour, nous avons fait la rencontre avec plusieurs familles d’opossums vivant dans le parc que nous empruntons chaque dimanche, le Flagstaff Garden ! Ces adorables bestioles se sont approchées de nous, espérant clairement un peu de nourriture, et j’ai même pu en caresser. En voilà une bonne raison de retourner au marché de nuit !

C’est le seul marché que nous fréquentons régulièrement, mais est-ce le meilleur de Melbourne selon vous ?

Partager

À propos de l’auteur

Fondatrice du site Tour du Blog et rédactrice principale, je partage avec vous ma passion des voyages à travers nos carnets de route et autres astuces.
Si cet article vous a plu, retrouvez tous mes posts par ici : A propos d'Adèle

Un commentaire

Laissez un commentaire