Le sud de la Tasmanie : la campagne profonde !

3

En attendant (une fois de plus !) que la saison des pommes veuille bien démarrer, nous partons à l’assaut du sud de la Tasmanie, profond et isolé ! La porte d’entrée vers le sud est la Huon Valley, une région agricole connue pour ses pommes (mais elle en cultivait bien plus il y a quelques années) et ses cerises. Plus à l’est, l’île de Bruny, très fréquentée par les touristes et les manchots ! Plus dans les terres, vous pouvez visiter le Hartz National Park, entre autres. En route !

La Huon Valley

Cygnet, Huon Valley

Cygnet, Huon Valley

La Huon Valley, que nous connaissons plutôt bien maintenant, a des airs de Normandie. Des champs, des pommiers, des petits bleds et une météo plutôt mauvaise ! Étant située très au sud, cette région subit des vents tout droits venus d’Antartique, toute proche, et des pluies fréquentes, toute l’année. L’hiver dans la région doit s’avérer assez tristoune, vu le froid qui peut déjà s’abattre en plein cœur de l’été, particulièrement la nuit. Passé ce petit défaut, la région est toutefois très agréable, calme, traversée par la très jolie Huon River, qu’emprunte quelques voiliers. Les couchers de soleil y sont très mystiques et si paisibles. Outre les pommiers, on trouve beaucoup de cerisiers, mais aussi des fermes de myrtilles, de fraises et autres baies. D’ailleurs, l’été, la région regorge de mûres sauvages au bord des petits chemins de campagne. Huonville est la plus grande localité du coin, mais préférez Cygnet pour trouver une ville plus authentique et typique de la Tasmanie.

Le Hartz National Park

Hartz National Park, Tasmanie

Hartz National Park

Au sud, empruntez l’unique route vers l’ouest après Geeveston. Vous y trouverez de jolis chemins de randonnée au cœur du Hartz National Park ou le Tahune Forest Airwalk, une balade à 50 m de hauteur pour la modique somme de 25 dollars. Nous avons esquivé cette attraction touristique, bien trop chère pour ce que c’est. Il y a suffisamment de belles choses gratuites à voir dans la zone, ne vous inquiétez pas ! A quelques pas de la route, vous pouvez admirer le Big Tree, un eucalyptus de 80 m de haut et pesant plus de 400 tonnes. Cet arbre est l’un des plus massifs du monde, impressionnant. Il est le seul de ses congénères à avoir survécu à plusieurs immenses incendies en 1914 et 1967, notamment.

Chemin de randonnée, Hartz National Park

Chemin de randonnée, Hartz National Park

Non loin, plusieurs petites balades paisibles en forêt le long de rivières vous attendent, si vous avez du temps à tuer. Rendez vous surtout au cœur du Hartz National Park, un magnifique parc national très différent des autres que l’on a pu voir.

Peu connu, il a la particularité d’avoir un décor de montagne, avec ses petites fleurs et ses baies sauvages propres aux sommets montagneux. Commencez par le Waratah lookout, poursuivez vers les petites cascades et terminez votre course sur le car park, où vous pourrez choisir votre chemin de randonnée. Nous avons opté pour le Lake Espérance, super lac au ton vert foncé entouré de pics rocheux d’un côté et d’une plaine de l’autre. La poursuite du chemin vers le Hartz Peak (1 255 m) vaut apparemment le détour, mais nous n’avons pas eu le temps d’aller jusqu’au bout, d’autant que c’est un sentier assez difficile. Il y a toutefois plus de touristes ici que partout ailleurs dans la région.

Bruny Island

Sur le ferry direction Bruny Island

Sur le ferry direction Bruny Island

Retour vers le nord, à l’est de la Huon Valley. Nous empruntons un ferry pour nous rendre à Bruny Island, après 45 minutes de traversée. L’aller-retour par véhicule coûte 28 dollars. Sur place, nous avons eu la malchance d’avoir un temps vraiment pourri, qui a un peu gâché la fête ! De nombreux touristes viennent sur l’île afin de partir en croisière avec Bruny Island Cruises. La compagnie permet de faire un tour autour de Bruny pendant 3h afin d’y observer les manchots, les dauphins et autres créatures. Une aventure apparemment extraordinaire mais au prix exorbitant : 110 dollars par personne ! A ce prix-là, seuls les retraités australiens montent à bord ! Si vous n’avez pas les moyens, vous pouvez toujours profiter de Bruny et de ses charmes. Vous pouvez même apercevoir des manchots et des puffins au niveau du neck (l’isthme qui sépare Bruny en deux). Pour cela, rendez-vous au crépuscule ou à l’aube, lorsqu’ils retournent ou quittent le nid ! D’ailleurs, la vue de Bruny du haut du neck est somptueuse.

Penguin Island, Bruny

Penguin Island, Bruny

Cloudy Bay, Bruny Island

Cloudy Bay, Bruny Island

Sur l’île, ne manquez pas au moins un chemin de randonnée : la boucle qui mène à Fluted Cape, tout à l’est au départ de la plage d’Adventure Bay. En 3h, après une marche un peu difficile, vous grimperez jusqu’à 271 m, tout en haut des falaises et juste au bord de la mer, de quoi donner le vertige ! Vous longerez ces falaises jusqu’à voir la petite île de Penguin Island et redescendrez enfin la falaise, le long de la côte. En chemin, vous croiserez même quelques spécimens de kangourous et de pademelons ! Superbe marche, qui a aussi l’avantage d’être accessible par une route revêtue. Car, à Bruny, ce ne sont pas les chemins de terre et de graviers qui manquent ! Il y en a partout, si bien que le sud ouest, en particulier, est difficilement accessible. Il faut parcourir un vingtaine de kilomètres pour atteindre la phare de Bruny ou les longues marches du sud ouest. A Cloudy Bay, si vous voulez aller jusqu’au bout de la terre, à l’extrême sud, il vous faudra même emprunter la plage en voiture ! Limitation sur le sable : 40 km/h ! Ce que de nombreux 4×4 font pour rejoindre un camp gratuit. Nous, avec notre pauvre van, ne l’avons évidemment pas fait ! Risquer d’être bloqués sur le sable avec la marée montante, non merci ! Vous pouvez tout de même vous y rendre et vous balader brièvement le long de la mer. Sympathique et très calme, mais frisquet ! Le nord de Bruny est beaucoup moins visité, mais vous pouvez y trouver une ou deux marches également, ou encore visiter une ferme de fromage. Quant à nous, retour sur la terre ferme, il est temps d’aller travailler !

Galerie photo du sud de la Tasmanie

Rendez-vous dans le galerie Sud de la Tasmanie pour voir davantage de photos de la région.

75%
75%
Remarquable
  • Beauté des paysages
    8.5
  • Nature et environnement
    10
  • Culture
    5
  • Hospitalité
    9
  • Climat
    5
  • Notes (0 Votes)
    0
Partager

À propos de l’auteur

Fondatrice du site Tour du Blog et rédactrice principale, je partage avec vous ma passion des voyages à travers nos carnets de route et autres astuces.
Si cet article vous a plu, retrouvez tous mes posts par ici : A propos d'Adèle