Les Whitsunday Islands et la Grande Barrière de Corail

1

La Grande Barrière de Corail est le symbole de l’Australie, on imagine des eaux translucides et pleines de coraux et de poissons de toutes les couleurs, avec des îles et des plages de sable blanc tout autour. Cette expérience, nous l’avons vécu aux Whitsunday Islands. Cet archipel de 74 îles, mythique, se situe à 70 km de la Grande Barrière de Corail. Pour profiter de ces deux paysages de dingue, nous avons choisi de faire une croisière deux en un, snorkeling et plage aux Whitsundays, plongée dans les récifs. Un week-end inoubliable en perspective, enfin presque !

Airlie Beach, le point de rencontre

Des auberges de jeunesse partout, qui font aussi agences de voyage, des bars, des restaurants, des magasins de plage, voilà le décor de la rue principale d’Airlie Beach, Shute Harbour Road. Très animée la journée, mais surtout le soir, elle attire les backpackers du monde entier. Si on reste souvent plusieurs jours à Airlie Beach, c’est surtout pour préparer son voyage vers les Whitsunday Islands, situées au large de la ville. Une croisière, un survol en hydravion, une journée de plongée… il y a l’embarras du choix dans les dizaines d’agences de la rue. Car, à part une très belle esplanade en bord de mer et un lagon artificiel très agréable, il y a peu à faire à Airlie Beach, flâner, manger, boire, bronzer et puis c’est tout !

Le lagon d'Airlie Beach, Australie

Le lagon d’Airlie Beach

Airlie Beach, Australie

Airlie Beach, Australie

Nous nous empressons donc de faire le tour des agences, une activité que nous détestons au plus haut point, pour choisir notre excursion vers les îles. Puisque nous souhaitons y passer plusieurs jours (leçon apprise de Halong Bay, au Vietnam : une nuit c’est bien trop court !) et plonger, le nombre de possibilités se réduit assez vite. Nous sommes présent début juillet, à une bonne saison grâce à une combinaison de température agréable et de faible présence des dangereuses méduses-boîtes. Il pleut moins à cette période, ceci dit, pas de chance pour nous, on se prépare à un week-end très venteux. Du coup, devant les conditions, notre choix se porte sur un grand voilier nommé Anaconda III. On aurait sûrement préféré un petit bateau, avec moins de capacité, mais on n’a pas vraiment envie d’être malade tout le long ! En plus, l’Anaconda III a l’avantage de partir 3 jours et 3 nuits, alors que la plupart des croisières proposent 2 jours et 2 nuits, pour le même prix. C’est parti pour trois jours dans les Whitsundays !

Notre croisière dans les Whitsundays

Après deux jours ensoleillés, nous arrivons à la marina d’Airlie Beach à 18h, sous la pluie… C’est bien notre veine. Nous prenons place à 19h vendredi sur notre beau voilier, à bord d’une chambre triple, mais ouf, personne ne nous rejoindra. En effet, à bord nous sommes 24 passagers au lieu de 32 maximum, et c’est tant mieux, le bateau n’est pas fait pour tout ce monde ! Déjà impossible d’être assis tous à une table pour manger, on passe au buffet et on s’installe où on peut. Qu’importe, ce n’est pas bien gênant. Matin, midi, soir, on nous sert un buffet, plutôt bon à vrai dire, ainsi que quelques snacks l’après-midi. Côté boissons, alcoolisées ou non, c’est payant, et il faut aller se servir au frigo ! Le dernier soir, l’équipage (au nombre de 6) nous organise un jeu, très bon enfant, un moment bien sympathique.

Voilier Whitsunday Islands

Croisière à bord de l’Anaconda III

Coucher de soleil dans les Whitsunday Islands

Coucher de soleil dans les Whitsunday Islands

Notre première soirée à bord est mouvementée, il pleut, nous naviguons quasiment trois heures pour rejoindre les îles, il y a déjà quelques malades… Le problème, c’est que le meilleur endroit pour ne pas avoir le mal de mer est le pont, mais sous la pluie ou le vent, c’est moins sympa. Et, s’il va moins pleuvoir finalement les jours d’après, le vent et les nuages ne nous quitteront pas, ou presque. Et quand on passe toute la journée sur un bateau, c’est bien dommage de ne pas pouvoir s’installer au soleil à buller ! Nous avons pu le faire un midi, en dégustant des tacos, et puis c’est tout !

Du coup, le programme de la croisière s’est adapté en fonction de la météo. Pas de Grande Barrière de Corail pour nous ! Nous nous en approchons mais faisons vite demi-tour. Nous sommes déçus bien sûr, mais il n’y a rien que l’on puisse faire contre le temps ! Au moins, nous avons la chance d’apercevoir une baleine, qui saute hors de l’eau à plusieurs reprises, à quelques dizaines de mètres du voilier. Pierre et moi n’en avions jamais vu, c’est donc une belle surprise ! Le soir, nous recevons également la visite de plusieurs dauphins, qui viennent jouer dans l’eau éclairée par les spots du bateau.

Hill Inlet, Whitsunday Islands

Hill Inlet, Whitsunday Islands

Plage de Hill Inlet, Whitsunday Islands

Plage de Hill Inlet, Whitsunday Islands

Vu la météo, nous ne faisons qu’une marche et balade sur une plage, à Hill Inlet, pendant ces 3 jours. Le reste du temps, on nous propose du snorkeling ou de la plongée autour des îles. L’eau est froide, mais c’est la seule activité disponible alors on se motive !

Plongée et snorkeling autour des îles

Matériel de plongée, Whitsunday Islands

Matériel de plongée

La croisière comprend une courte plongée gratuite pour les certifiés, une introduction pour les autres. Nous plongeons une dizaine de minutes mais ce jour-là, la visibilité est mauvaise, l’endroit où nous plongeons loin d’être fascinant. Nous ne plongeons qu’à quelques mètres de profondeur, 3-4 tout au plus. Les plongées suivantes se facturent à 60 dollars l’unité, 65 de nuit. Pas très cher pour une plongée en Australie, nous comprenons vite pourquoi. Vu que nous n’allons pas sur la Grande Barrière de Corail, et que le snorkeling nous semble aussi bien, nous plongeons une seule fois sur les récits frangeants des Whitsundays. Le moniteur, Tom, est très sympathique, toutefois peu expérimenté et surtout tout seul pour tout le bateau. Nous plongeons ce jour-là à seulement 7m de profondeur maximum, pendant seulement 24 minutes ! Autant dire que même si on aperçoit de beaux poissons, qui s’agitent autour de nous car Tom les nourrit avec du pain, nous sommes un peu déçus ! Une bonne plongée devrait durer 45 minutes environ, selon la profondeur, et surtout si c’est pour rester à 3m autant faire du snorkeling, c’est gratuit au moins ! Le lendemain, nous optons donc pour le snorkeling !
Hook Island, Whitsunday Islands

Hook Island

A vrai dire, si votre bateau reste aux abords des Whitsundays, le snorkeling est totalement suffisant, vous pourrez voir de nombreux poissons (une tortue si vous avez l’œil comme nous !) et des coraux de toutes les formes et couleurs. Les fonds marins sont différents de l’ouest de l’Australie, les coraux sont beaucoup plus jolis et colorés, nous n’avons par contre pas vu de requin ou de raie. La météo peut vite gâcher un week-end en mer, mais bon, aucun regret, ce fut tout de même très agréable !

Galerie photo des Whitsundays

Venez découvrir plus de photos de ces îles dans la galerie photo de Airlie Beach et Whitsunday Islands !

88%
88%
Incontournable

Les Whitsundays et surtout la Grande Barrière de Corail sont incontournables en Australie même si on échappe malheureusement pas aux nombreux touristes et à une mer capricieuse !

  • Beauté des paysages
    10
  • Nature et environnement
    9
  • Culture
    7
  • Hospitalité
    9
  • Climat
    9
  • Notes (0 Votes)
    0
Partager

À propos de l’auteur

Fondatrice du site Tour du Blog et rédactrice principale, je partage avec vous ma passion des voyages à travers nos carnets de route et autres astuces.
Si cet article vous a plu, retrouvez tous mes posts par ici : A propos d'Adèle