Ningaloo Reef, une richesse marine à portée de main

0

Le parc marin de Ningaloo Reef, situé à la pointe nord-ouest du Western Australia, détient le récif corallien côtier le plus accessible d’Australie. A contrario, la Grande Barrière de Corail, à l’est de l’Australie, possède des récifs coralliens situés au large des côtes. A Ningaloo Reef, de la plage équipés d’un masque et d’un tuba, vous pouvez ainsi toucher du doigt la diversité marine du parc. On y trouve de nombreuses créatures, telles que des requins-baleines (le plus grand poisson au monde), des tortues, des dugongs, des dauphins, des raies manta et des baleines à bosse. Ajoutez cela à une météo parfaite, de belles plages, et voilà un vrai décor de vacances paradisiaques !

Coral Bay

Coral Bay est la première étape du Ningaloo Reef Marine Park lorsque l’on arrive du sud. Il s’agit d’une petite ville avec ses deux campings en bord de mer, où tout tourne autour des activités aquatiques. Quand les locaux et les touristes australiens vont pêcher, les touristes étrangers vont nager, faire du canoë et surtout, s’adonner au snorkeling. La plage de Coral Bay est idéale pour cette dernière activité, d’autant qu’il s’agit d’une « sanctuary zone », une zone préservée, les pêcheurs sont donc prier de lever l’encre et pêcher plus loin. Les courants de Coral Bay vous emportent sur le côté, il est donc d’usage de commencer sa session snorkeling sur la gauche de la plage du côté des falaises et de ressortir de l’eau sur la droite. Vous y verrez de nombreux poissons de toutes les couleurs dans les coraux évoluant à une dizaine de mètres du sable, des raies barbotant tout au bord, et des bancs de poissons nager autour de vous là-même où sont amarrés les bateaux. Si l’eau est bleue et transparente, la plage accueille des falaises ocres, formant un superbe décor !

Plage de Coral Bay

Plage de Coral Bay

Coucher de soleil sur Coral Bay

Coucher de soleil sur Coral Bay

Au retour de la pêche et après une bonne douche pour notre part, nous avons hérité des restes d’un énorme poisson fraîchement pêché. Résultat : nous nous sommes improvisé un bon barbecue avec tête de poisson, oignons, ail, tomates, huile d’olive et herbes, le tout à côté de la plage après un superbe coucher du soleil… Une journée plutôt parfaite. Mais comme les rangers ont les backpackers en ligne de mire par ici, il faut reprendre la route et trouver une aire de repos ! Qu’importe, le ciel étoilé est superbe, il fait bon, la route est tranquille, on dormira bien !

Exmouth

Plage d'Exmouth

Plage d’Exmouth

Exmouth, 150 km vers le nord, est le point central de Ningaloo Reef et la seule ville digne de ce nom. Du coup, comme souvent, il s’agit plus d’un point de ravitaillement qu’autre chose, où faire ses courses, chercher de l’eau, se loger (tous les hôtels s’y trouvent), s’informer et organiser ses excursions : plongées, nage avec les requins-baleines… Mais comme cette dernière activité coûte 380 dollars par tête de pipe (oui !), et qu’on est plutôt du genre plongée, on a choisi une journée plongée en mer avec l’Exmouth Dive Centre. Il existe à Exmouth l’une des dix meilleures plongées en rivage du monde, au Navy Pier. Après réflexion, cela vaut peut-être le coup de choisir celle-ci et d’ajouter 45 dollars de plus. Mais nous avons quant à nous plonger du côté de Lighthouse Bay et n’avons pas vraiment eu de chance niveau visibilité. Ceci dit pas de regret, ça fait plaisir de plonger à nouveau et de voir Pierre réussir à gérer ses oreilles et leur problème d’équilibrage. Par contre, tout comme moi en Thaïlande, il a écopé d’un joli mal de mer sous l’eau, le retour sur le bateau ensuite est parfois difficile ! Sous l’eau, nous avons pu voir des raies, ainsi que des tortues et un paquet de petits poissons, et nous avons observé des dauphins sauter gaiement en dehors de l’eau une fois à bord !

Termitière près d'Exmouth

Termitière près d’Exmouth

Même en arrivant à Exmouth de bon matin, il vous sera impossible de camper au Parc National de Cape Range, à l’ouest, le soir même. Celui-ci est régulièrement complet et il vous faudra venir à l’ouverture du bureau d’entrée (à 8h) pour espérer une place… Du coup, le premier soir, vous pouvez opter pour un camping dans Exmouth, ou bien en route vers le parc, le Lighthouse Campground ou Yardie Creek Campground, ce dernier étant le moins cher de tous (26 dollars sans électricité, 30 dollars avec). Vous êtes en plus parfaitement placés (à une dizaine de kilomètres) pour vous rendre de bonne heure à l’entrée. Nous avons obtenu un emplacement au T-Bone Camp, où nous sommes restés quatre nuits (pour un coût de 7 dollars par nuit et par personne). Le temps d’explorer parfaitement la zone !

Cape Range National Park

Galahs, Cape Range National Park

Galahs

Kangourou, Cape Range National Park

Kangourou

Au menu de Cape Range : plages, baignade et snorkeling, mais aussi randonnées, camping, gorges, émeus, cacatoès rosalbins et kangourous ! Le Parc National de Cape Range est un magnifique parc côtier, avec de belles plages, mais aussi de superbes paysages intérieurs avec des gorges. Tous les campements se situent à l’arrière d’une plage, avec uniquement des tables, un peu d’ombre si vous avez de la chance, des toilettes sèches et des poubelles à disposition. Ils sont au final très agréables, mais ne se valent pas tous ! Le mieux étant d’avoir un camp qui ne peut être réservé à l’avance ; ainsi vous pourrez rester tout le temps que vous voulez (maximum 28 jours).
L'eau translucide de Turquoise Bay

L’eau translucide de Turquoise Bay

Coucher de soleil sur Trella Beach

Coucher de soleil sur Trella Beach

Les principaux sites de snorkeling sont, du nord au sud, Lakeside, Turquoise Bay, Oyster Stack et Pilgramunna. Le meilleur et le plus fréquenté est indéniablement Turquoise Bay, qui bénéficie en plus d’une plage fantastique, ensuite, choisissez les rochers d’Oyster Stack (plus risqué, à faire à marée haute) et de Pilgramunna, et enfin Lakeside, bien décevant à côté des autres. A vrai dire, on a observé autant en snorkeling qu’en plongée à 14 m de profondeur. Des raies, des tortues, un requin, des poissons perroquets, des coraux de toutes sortes, on ne s’en lasse pas ! Attention aux courants, ils peuvent être forts, à Turquoise Bay notamment.
Yardie Creek, Cape Range National Park

Yardie Creek, Cape Range National Park

Mangrove Bay, Cape Range National Park

Mangrove Bay

Si vous en avez marre de nager ou de vous prélasser sur la plage, ne manquez pas une balade à l’extrême sud du parc (la fin de la route revêtue tout du moins) à Yardie Creek. Une randonnée dans la gorge le long de la rivière de Yardie Creek, avec la mer en toile de fond, c’est vraiment superbe. Il fait si chaud qu’on y perturbe parfois les kangourous du parc qui dorment à l’ombre des arbustes, qui se fait rare ici. Ils sont très nombreux à sortir la nuit venue lorsqu’il fait plus frais, faites donc très attention sur la route, vous en verrez des centaines, qui traversent souvent bêtement devant vous…

Au nord du parc, un décor de mangrove remplace les longues plages de sable doré. Le meilleur endroit pour observer des oiseaux et être au calme. Il y a de nombreuses plages très tranquilles ailleurs, dès lors qu’il ne s’agit pas d’un site de snorkeling ou qu’il n’y a pas de camp sur place. Avec ses doux airs de vacances, Cape Range est vite devenu l’un de nos chouchous, un top dans notre voyage en Australie jusque là. Mais il y a encore tant à découvrir qu’on reprend la route, direction l’est !

Galerie photo de Ningaloo Reef

Venez découvrir plus de photos de la région dans la galerie photo de Ningaloo Reef.

94%
94%
Exceptionnel
  • Beauté des paysages
    10
  • Nature et environnement
    10
  • Culture
    7
  • Hospitalité
    10
  • Climat
    10
  • Notes (0 Votes)
    0
Partager

À propos de l’auteur

Fondatrice du site Tour du Blog et rédactrice principale, je partage avec vous ma passion des voyages à travers nos carnets de route et autres astuces.
Si cet article vous a plu, retrouvez tous mes posts par ici : A propos d'Adèle

Laissez un commentaire