Trekking dans la campagne laotienne

10

Nous n’avons pas encore fait de trek du voyage, il est grand temps ! Et je crois que le nord du Laos est l’endroit idéal pour cela. Tout commence à Luang Prabang où nous nous renseignons pour faire un trek sur plusieurs jours. Il vaut mieux bien choisir son trek, pour combler ses attentes.

La plupart des agences de trekking proposent des tours combinés, avec elephant ride, kayak et trek. Nous préférons un trek simple et choisissons une formule de 2 jours avec nuit dans un village et baignade dans des chutes d’eau avec l’agence Tiger Trails. Nous payons 515 000 kips par personne (soit 45 euros tout compris), un très bon prix par rapport à la concurrence, tout en partant avec une agence réputée. A la différence de la baie d’Halong, qui est très éloignée d’Hanoi, les treks organisés à Luang Prabang débutent à moins d’une heure de route. Vous pouvez donc choisir une formule 2 jours, par manque de temps ou de budget, tout en en profitant bien. Allez, c’est parti pour 2 jours de trek !

Elephant Village Laos

Elephant Village, Laos

Nous rejoignons notre guide, Lan, à 8h du matin dans les rues de Luang Prabang. Nous l’aurons pour nous tout seuls, pendant deux jours ! Son anglais est un peu limité, mais on fera avec. On monte dans une camionnette, direction l’elephant village, à 45 minutes de là. Une fois arrivés, nous observons les éléphants se nourrir de larges feuilles en attendant de prendre un bateau pour traverser la rivière. C’est de l’autre côté que débutera notre trek. Il est quasiment 10h, nous empruntons le bateau le temps de quelques minutes et commençons notre aventure ! Au programme : 6h de marche le 1er jour, 3h le 2ème. Nous traversons les champs, les rizières récoltées ou en train de l’être, toutes jaunies par le soleil, la montagne, de nombreux cours d’eau. Nous pénétrons dans un premier village Khmu (ethnie originaire du Cambodge), juste au moment où les enfants, intrigués, sortent de l’école pour la pause déjeuner.
Montagnes autour de Luang Prabang, Laos

Montagnes autour de Luang Prabang, Laos

Hutte Hoify Laos

Hutte, Hoify, Laos

Le midi, nous déjeunons notre pique-nique (du riz frit aux légumes et au poulet enroulé dans une feuille de banane et une pomme en dessert) dans un petit village Hmong (ethnie originaire de Chine, qui vit dans les montagnes). Ici, seuls les femmes, les enfants et les vaches sont présents. Les hommes sont en effet partis aux champs ou à la ville. Pendant ce temps, les femmes vendent des bracelets et autres bricoles à la poignée de touristes qui passent par là chaque jour et s’occupent de leurs tout petits.
Panoramiques des montagnes près de Luang Prabang, Laos

Panoramiques des montagnes près de Luang Prabang, Laos

Nous marchons tout l’après-midi jusqu’à une récolte de riz. Deux familles Hmongs occupent une hutte en haut d’une colline et récoltent ensemble leurs champs. Pierre a même mis la main à la patte en battant les épis de riz ! Nous terminons notre trek en ce 1er jour et arrivons au village Khmu de Hoify, qui compte environ 300 habitants.
Récolte de riz, Laos

Récolte de riz, Laos

On nous installe dans une hutte qui compte trois chambres, utilisée pour les visiteurs. Nous sommes installés à côté de deux néerlandaises avec qui nous dînons. Après une petite balade dans le village à la rencontre des enfants, nous procédons à une distribution de bonbons… dont ils ne font qu’une bouchée ! Certains enfants en attrapent des poignées et en quelques minutes tous les bonbons ont disparu dans leurs joues ! Tant pis pour leurs petits camarades qui arrivent ensuite… J’aurai dû en amener plus !
Enfants, village d'Hoify, Laos

Enfants, village d’Hoify, Laos

Petits frères, Hoify, Laos

Petits frères, Hoify, Laos

La nuit tombe très vite ici, vers 17h30. Si bien qu’on nous sert le dîner à 18h à peine ! On nous sert un véritable festin, dommage que nous n’ayons pas encore bien faim… Au menu : soupe, riz, légumes sautés et poulet. Un délice préparé par l’un des guides (il y a 6 touristes cette nuit-là au village). Ensuite, c’est l’heure de la douche… Les installations sont limitées, et il n’y a pas de lumière. Nous la prendrons donc dans le noir et à l’eau froide, hum ! Il fait en plus assez froid ici une fois la nuit tombée. Mais c’est assez amusant de se retrouver à vivre aussi sommairement.

Repas au feu de bois, Hoify, Laos

Repas au feu de bois, Hoify, Laos

Le soir au village, un groupe de jeunes et d’adultes se réunit dans la seule hutte du village qui possède l’électricité, et la télé avec ! Pour la petite histoire, l’entrée est même payante, elle coûte 1000 kips (moins de 0,10€) ! Nous nous promenons dans les ruelles, dans le noir, les familles sont rentrées dans leurs maisons, exceptées quelques personnes, réunies autour d’un feu de camp. Les enfants sont couchés, l’ambiance est calme et détendue. Il n’y a pas grand chose à faire et nous nous levons tôt le lendemain, nous partons donc nous coucher à 21h ! Nous passons une très bonne nuit sur notre paillasse et sous la moustiquaire..!

Village d'Hoify Laos

Village d’Hoify, Laos

Debout à 7h, nous prenons un bon petit déjeuner avec baguette et œufs (tandis que les guides et les villageois sont déjà à la soupe et au riz !). Nous quittons le village vers 8h pour débuter notre deuxième jour de trek. Environ 3h de route, à travers un petit village désert puis un grand village où les adultes étaient en pleine réunion sur la vie en communauté. Les enfants nous ont une fois de plus réservé un accueil intrigué et souriant. Et c’est là que notre trek se termine ! Après une bonne petite chute dans une pente faite de graviers (le trek était plutôt accidenté mais s’est accompli sans gamelle et il a fallu que je tombe dans la dernière ligne droite !), nous empruntons un bateau. Celui-ci nous emmène aux chutes d’eau de Tat Kuang Si. Nous commençons par déjeuner tout près des éléphants, une bonne petite soupe et un bon poisson grillé du Mékong (généreusement préparé à notre demande), avec quatre autres touristes.

Chutes d'eau de Tat Kuang Si, Laos

Chutes d’eau de Tat Kuang Si, Laos

C’est ensuite l’heure d’aller voir ces fameuses chutes d’eau : magnifiques. Je ne pense pas en avoir déjà vues d’aussi belles. Il y a du monde mais aussi beaucoup d’espace, les chutes sont immenses et d’un bleu turquoise superbe, surplombées par des arbres géants, des ponts, et des circuits d’accro-branches au dessus de nos têtes. Nous passons quelques heures à sauter et à se baigner dans l’eau fraîche, et à observer cet endroit franchement magique. Un peu trop même, puisque notre guide a bien dû mal à nous traîner vers le bateau, c’est l’heure de partir ! Nous regagnons l’elephant parc puis la ville, il est 17h, nous terminons ce trek avec le sourire aux lèvres et des souvenirs plein la tête. On vous le recommande, ici, au Vietnam ou ailleurs !

Plus de photos du trek

L’intégralité des photos du trek sont disponibles dans l’album photo du Laos

95%
95%
Exceptionnel

Evidemment nous n'étions pas les seuls touristes à parcourir ces chemins, à être accueillis dans ces villages, néanmoins toute l'expérience s'est avérée authentique, en petit comité et enrichissante.

  • Beauté des paysages
    10
  • Nature et environnement
    10
  • Culture
    9
  • Hospitalité
    8.5
  • Climat
    10
  • Notes (0 Votes)
    0
Partager

À propos de l’auteur

Fondatrice du site Tour du Blog et rédactrice principale, je partage avec vous ma passion des voyages à travers nos carnets de route et autres astuces.
Si cet article vous a plu, retrouvez tous mes posts par ici : A propos d'Adèle

10 commentaires

  1. 2 remarques :
    – J’ai du mal à imaginer … Pierre qui bosse, non ça vient pas.
    – Ils sont partout ces hollandais 🙂
    Super sympa cette petite balade au Laos, chez nous il fait gris et y a du crachin.

  2. Oué ce trek super cool, on a adoré. Merci pour les compliments !

    En fait pour être parfaitement honnête, j’ai secoué les épis de riz le temps de faire 2-3 photos et de se marrer un peu et on est partis après ; faut pas trop en faire non plus ! 🙂

    Quant aux hollandais, c’est pas pire que les allemands… Ou que les français ! Incroyable, et nous qui pensions être les seuls à voyager en Asie et en Australie…

    Sinon à Sydney il fait moche aussi, il pleut et il fait gris aujourd’hui. Bon il fait 23°C par contre et hier il faisait 30. Bref, pas simple à gérer non plus. 🙂

  3. Pingback : Luang Prabang, le petit bijou du Laos | Le Tour du Blog

  4. Pingback : Top 5 des plus belles excursions d'Asie du Sud-Est - Le Tour du Blog, nos récits de voyage autour du monde ! | Le Tour du Blog, nos récits de voyage autour du monde !

  5. Pingback : La photo du jeudi : Les petits frères laotiens - Le Tour du Blog, nos récits de voyage autour du monde ! | Le Tour du Blog, nos récits de voyage autour du monde !

  6. Je cherchais des retours d’expérience, la vôtre est très détaillée, merci !
    J’avais vu le nom de Tiger Trails mais je ne sais pas encore si je vais passer par cette agence je verrai sur place.

    • Le choix de l’agence n’est pas évident, on ne savait pas trop laquelle choisir non plus. On a plutôt choisi en fonction de la formule et de notre budget. En tout cas on a rien eu a redire sur ce trek !

  7. Thammaxat amelie le

    Bonjour,

    Je viens de tomber sur votre blog et j’ai vraiment apprécié tout le descriptif du trek. Je vais passer qq’les semaines en Thaïlande et aimerait savoir par qui et comment avez vous trouver ce trek la.

    Et encore bravo

    • Tour du Blog le

      Bonjour Amélie,

      Merci pour ton commentaire. On n’a pas fait de trek en Thaïlande mais c’est assez commun autour de Chiang Mai. On est simplement allés à Luang Prabang avec notre sac à dos et on a cherché une agence sur place, il y en avait quelques unes et on a pris celle qui nous paraissait le mieux sur le coup. Ca fait quelques années mais à priori de ce que l’on a vu, au Laos le tourisme vert et authentique a l’air d’être plus implanté qu’en Thaïlande qui fait un peu plus dans le tourisme de masse, mais bon ça dépend toujours des agences et d’où on est exactement. Bon courage !

Laissez un commentaire