Koprivshtitsa

1

Ce billet fait suite à l’Acte II sur Plovdiv. Ce dimanche 25 août nous nous dirigeons donc vers Koprivshtitsa, en voiture et en compagnie du couple de bretons qui ont gracieusement bien voulu nous emmener…

Le trajet entre Plovdiv et Koprivshtitsa

Koprivshtitsa est un village typique au milieu des montagnes des balkans. Il est assez difficile d’accès, et la route qui le relie a été coupée pendant plusieurs jours voir semaines. Ainsi, comme il avait été dit dans un précédent billet, nous devions nous y rendre début août pour un festival traditionnel mais il était impossible d’y accéder de Sofia.

A Plovdiv, on nous a indiqué de prendre la route du nord vers Karlovo, puis de prendre la route « du centre » Karlovo – Sofia, un trajet plus long mais apparemment de bien meilleur qualité. Effectivement et encore une fois, j’ai été surpris par la bonne tenue des routes : rien à redire.

Nous sommes ainsi passés par Karlovo, ville assez sinistre au premier abord mais dont on nous a dit que le centre recelait quelques curiosités intéressantes. Ensuite direction Sofia, où sur la route nous avons pu rencontrer dans deux très petits villages… 4 lots de trois conteneurs de tri sélectif !!!! C’est absolument incroyable, alors qu’a ma connaissance il n’y en a que 3 dans tout Sofia. Un très grand coup de chapeau à ces deux villages que sont Иганово et Кърнаре (Iganovo 3 et keurnare 1), c’était pour l’anecdote.

Nous quittons la route Karlovo-Sofia pour une petite route sur la gauche, direction Koprivshtitsa. Le paysage qui nous est offert est alors époustouflant (une fois de plus en Bulgarie) : nous sommes sur des viaducs au milieu du vide, au dessus de rivières et de montagnes luxuriantes. Quelqu’un même sautait à l’élastique au bord de la route ! Les montagnes ici sont différentes de ce que nous avions déjà vu, ce sont plutôt de très hautes collines très vertes. Dans les Rhodopes par exemple nous avions pu voir des montagnes abruptes recouvertes de roches et de sapins.

Koprivshtitsa et son histoire

C’est donc au milieu de ce cadre que nous nous rendons à Koprivshtitsa, désormais à une quinzaine de kilomètres vers le sud. Nous arrivons vers 11 heures. Voici nos premières photos du village :

no images were found

Pas mal pour un premier contact, hein ? En plein cœur du village passe cette très jolie rivière nommée Topolnitsa et dès notre arrivée nous sommes saisis par l’air pur et frais qui nous parvient : les montagnes sont là. Aussi un sentiment de calme, de sérénité que je n’avais pas ressenti depuis bien longtemps ; ici la vie s’écoule lentement, au rythme de la nature. Ça fait vraiment du bien…

Koprivshtitsa est un des très rares villages bulgares à avoir gardé son caractère, son histoire et sa culture. Fort de toutes ces maisons de style XVIII-XIXème siècle, Koprivshtisa, nommé par certains et à juste titre « le petit Plovdiv », est vraiment une place importante du patrimoine bulgare. En effet, le village a joué un rôle très important dans la libération du joug ottoman en avril 1876, et dès lors, le temps semble s’être arrêté et les murs ont gardé leur style d’époque.

La visite du village

Nous déjeunons dans un restaurant au bord de la rivière, recommandé par le Routard et le guide vert. Cette fois-ci ils ne s’y sont pas trompés : un très bon restaurant à la nourriture copieuse et peu chère, dans un superbe cadre. Voici le restaurant vu de l’intérieur.

Nous mangeons ainsi deux très grosses salades accompagnées de pain, d’un soda et d’une bière pour 5 euros à deux. Resto à recommander ! (Vous le trouverez facilement dans les guides).

Nous partons à la visite du village, où pour la première fois depuis deux mois et demi la beauté ne côtoie pas une construction infâme et délabrée à proximité, en un mot ce que l’on appelle « l’effet Bulgarie ». Non, ici cet effet ne se fait pas sentir, toutes les maisons sans exception sont propres et saines, entretenues… Et surtout très belles ! Voici un petit aperçu :

no images were found

La nature environnante

Le village est également entouré de montagnes, voici donc la situation géographique de Koprivshtitsa. La preuve que la nature est là ! Voici ce que nous avons rencontré durant notre visite du village :

no images were found

Le centre du village

Le centre de Koprivshtitsa est en fait une place, délimitée d’un côté par la rivière, de l’autre par ces bâtiments :

Si vous êtes perspicaces vous remarquerez sur la maison de droite l’inscription « informatsionen center », en clair l’office du tourisme.

Enfin, un cliché que j’aime beaucoup, qui selon moi symbolise bien la Bulgarie :

Voici deux charrettes qui se croisent, comme quoi il y en a tout de même beaucoup de ce type en Bulgarie. Ce qui est amusant surtout ici, c’est le contraste entre ce plan, et l’arrière plan : vous avez remarqué le 4×4 tout neuf dans le fond à gauche, et surtout la toute dernière Porsche au fond de l’image à droite ? Voilà la Bulgarie résumée très brièvement, des gens très pauvres et des gens très riches.

Fin du week-end

La fin approche, avec bon nombre de visites très intéressantes. Il est temps de dire au revoir aux bretons qui nous ont fait goûter les délices de Melnik et qui nous ont emmené jusqu’à Koprivshtitsa.

Mais à peine les bretons partis, nous tombons sur deux connaissances : Camille et Virginie. La sœur de Milox et sa copine, que nous avions hébergé chez nous à leur arrivée deux semaines avant. Et bien ce soir, elles comptaient justement rentrer à Sofia chez nous pour prendre l’avion le lendemain : nous rentrons donc tous les 4 en bus à Sofia, fin du week-end.

Partager

À propos de l’auteur

Webmaster du site Tour du Blog, je partage avec vous ma passion des voyages et de la photographie.
Si cet article vous a plu, retrouvez tous mes posts par ici : A propos de Pierre

Un commentaire

  1. Coucou!!
    Ca fait plaisir de voir tout ça, merci chéri! D’autant plus que je viens de rentrer dans mon cher pays cette nuit, après un long périple…
    Merci aussi pour ce week-end, terriblement sympa (ça me manque déjà!). Bisous

Laissez un commentaire